Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand
23086
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-23086,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.1,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand

Du 31 janvier au 8 février 2020

Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand

Au programme, 9 jours de découvertes françaises et internationales à découvrir à partir du 31 janvier.

 

Cette année, la compétition nationale comptera 54 films sélectionnés –  soit 43 fictions (dont 11 films d’animation) et 11 documentaires -, parmi lesquels 19 premiers films dont 6 films d’écoles, 13 coproductions internationales, 5 comédies, 2 comédies musicales et 2 films autoproduits.

Cette édition 2020 marquera le retour de certains réalisateurs connus du public clermontois. Déjà primés et parfois découverts au festival, ils poursuivent leur exploration des alternatives artistiques en profitant de la grande liberté qu’offre le format court : Sébastien Betbeder, Julien Silloray, William Laboury, Matthieu Vigneau.

De son côté, la compétition internationale compte 80 films sélectionnés (dont 14 documentaires et 10 fictions animées) venus de 58 pays. La France sera représentée dans cette section par La Maison (pas très loin du Donegal) de Claude Le Pape, scénariste ayant fait ses armes sur le grand et le petit écran (Petit paysan, Les Combattants, la série Hippocrate…) qui signe un nouveau court métrage avec son acteur fétiche, Jackie Berroyer. Lawrence Valin, comédien et cinéaste, continue d’explorer la diaspora tamoule parisienne, dont il est originaire, dans The Loyal Man, une romance entre une femme sans-papiers et un passeur de la mafia tamoule.

La compétition labo, dédiée à la veine expérimentale du cinéma de demain, verra 29 films concourir. Le festival rendra également hommage à Rosto, cinéaste inclassable décédé en mars dernier, et proposera une sélection « Regards d’Afrique », des séances jeune public ainsi que organisera qu’un rendez-vous musical, « Décibel ».

Clermont-Ferrand accueille depuis 1982 le plus important festival international consacré exclusivement au film court. Ce rendez-vous attire un large public : plus de 165 000 entrées ont ainsi été comptabilisées dans les salles du festival en 2019.

> En savoir plus sur l’événement

Category

Cinéma, Festivals, Puy-de-Dôme